Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Toutes les actualités > Influenza aviaire : Niveau de risque élevé

Influenza aviaire : Niveau de risque élevé

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

L’accélération de l’épizootie en Europe amène à un passage au niveau de risque "élevé" avec l’application des mesures de prévention sur l’ensemble du territoire métropolitain.

Compte tenu de la situation épidémiologique européenne vis-à-vis de l'IAHP, la France passe à compter du 5 novembre en niveau de risque "élevé" (cf arrêté ministériel du 04/11/2021).

Cette décision a été est prise à la suite de la détection de nombreux cas d’influenza aviaire hautement pathogène dans la faune sauvage migratrice, dont 45 cas (H5N1) confirmés en Allemagne et 6 cas aux Pays-Bas. Le cas le plus proche est seulement distant de 230 kilomètres du territoire national. En Italie, 6 foyers de dindes de chair ont été infectés par un virus influenza aviaire H5N1, dans la plaine du Pô, probablement en lien avec l’avifaune très fréquente dans la province de Vérone.

Par ailleurs, en France, trois foyers d’influenza aviaire hautement pathogène (H5N8) ont été confirmés chez des particuliers en lien probable avec un foyer déclaré en Belgique. L’emballement de la dynamique d’infection dans les couloirs de migration justifie l’élévation du niveau de risque et les mesures de prévention prévues par l’arrêté ministériel du 16 mars 2016 dans tout le territoire métropolitain.

La règle de base est la claustration des volailles.

En ce qui concerne les éventuelles conditions de mises à l'abri des volailles définies dans l'arrêté "biosécurité" du 27/09/2021, les discussions avec les professionnels sont encore en cours.

En pièces jointes : l'arrêté du 04/11 ainsi que le communiqué de presse du Mnistère.

Pour tout complément d'informations de mise en pratique, les Directions Départementales de la Protection des Populations sont les interlocutrices.


Contacts Chambre d'Agriculture de l'Ain :

Hélène URE - helene.ure@remove-this.ain.chambagri.fr ou 04.74.45.47.15 pour les élevages indépendants type volaille de ferme et tout autre détenteur

Bénédicte MONCERET - benedicte.monceret@remove-this.ain.chambagri.fr ou 06.99.63.87.48 pour les élevages de Volaille de Bresse AOP.

Depuis le 5 novembre, le niveau de risque est élevé pour toute la France