Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Toutes les actualités > Les voeux pour 2022 du Président Michel Joux

Les voeux pour 2022 du Président Michel Joux

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Michel Joux, Président,

Pierre-Yves Ceppi, Directeur,

les élus et l'ensemble du personnel de la Chambre d’agriculture de l’Ain

vous souhaitent une excellente année 2022.

"En ces temps chahutés par la pandémie, probablement qu’une bonne dose de souplesse, de courage et d’optimisme est la meilleure arme pour affronter toutes les incertitudes que nous connaissons et les contraintes que la crise engendre.

Pour cette nouvelle année 2021, je souhaite évidemment le meilleur pour vous tous, votre famille et vos proches. J’aspire à une belle année pour l’agriculture de notre département malgré ce contexte sanitaire tout aussi inédit qu’incertain.

Personne n’était préparé à vivre pareille situation en 2020. Cette année aura été une année difficile pour tous. Nous avons su y faire face collectivement afin de répondre aux besoins des consommateurs. Votre chambre d’agriculture et vos élus se sont mobilisés pour défendre chacune des filières impactées. Grâce à nos capacités d’adaptation, et avec beaucoup de volonté, chacun d’entre nous a maintenu sa production et a su trouver les meilleures solutions pour pallier à cette situation particulièrement compliquée.

Tous nous travaillons à la défense d’un mode de vie, d’une qualité de vie, d’un cadre de vie que l’agriculture a créé et entretient. C’est pourquoi, je formule aujourd’hui quatre vœux pour 2021.

Celui que l’installation de jeunes en agriculture avec des projets performants et durables, se poursuive et s’amplifie dans des conditions optimum. Nous travaillons tout spécifiquement à faciliter la transmission des exploitations et à protéger les terres agricoles.

Mon deuxième vœu, c’est que tout le monde comprenne que vivre à la campagne, c’est vivre avec les agriculteurs. Je souhaite que nous puissions retrouver une relation positive avec les populations riveraines de nos exploitations. Ce lien, il nous appartient à tous de le reconstruire.

Mon troisième vœu, c’est que nous soyons tous conscients que, développer une agriculture durable dans notre beau département, c’est se pencher sur les questions de changement climatique, d’énergies, de l’accès à l’eau, de l’environnement, de l’optimisation des intrants… Même si les investissements et progrès réalisés en matière de préservation de l’environnement sont déjà conséquents.

Enfin, mon dernier vœu, et c’est très certainement mon plus cher, c’est que chaque agriculteur puisse vivre décemment de son métier et vendre au juste prix sa production, que ce soit en circuits courts, en grande distribution, à l’export.

Sur tous ces sujets, la chambre d’agriculture sera plus que jamais mobilisée en 2021 à vos côtés.

Mais, bien sûr, le plus important, je souhaite, pour tous, une sortie rapide de cette crise sanitaire afin de retrouver ces moments d’échanges et de convivialité qui nous sont si chers !"

Michel Joux