Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Toutes les actualités > Pensez à réaliser votre plan de fumure !

Pensez à réaliser votre plan de fumure !

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

La Directive des Nitrates, la conditionnalité des aides de la PAC, le régime des Installations Classées pour la Protection de l’Environnement (ICPE), les Mesures Agro Environnementales, … sont autant de dispositifs dans lesquels il est fait obligation de tenir à jour un Plan Prévisionnel de Fertilisation et un Cahier d’Epandage. Ils doivent être disponibles en cas de contrôle.

Ce plan prévisionnel de fumure azotée doit être établi pour chaque îlot cultural exploité en zone vulnérable, qu’il reçoive ou non des fertilisants azotés. Il doit être réalisé à l’ouverture du bilan (lors de la réalisation des reliquats azotés), avant le premier apport d’azote, réalisé en sortie d’hiver, ou avant le deuxième apport, en cas de fractionnement. Il est exigible au 15 avril

Vous devez également renseigner un cahier d’enregistrement. Celui-ci doit être actualisé après chaque épandage ; et est établi de la récolte du précédent à la récolte de la culture considérée.
Ces deux documents doivent être conservés durant au moins 5 campagnes.

Conditionnalité des aides

L’absence de ce document, obligatoire en zone vulnérable, équivaut à une anomalie majeure (50 points).
Depuis la sortie du manuel de conditionnalité et de son dispositif de sanctions, on sait qu’en cas de contrôle sur place l’absence d’un plan de fumure prévisionnel coûtera 50 points (anomalie majeure) et que 10 points seront comptés s’il est assez incomplet. Pensez d’ores et déjà à le préparer car il vous sera systématiquement demandé.

Quelles sont les exploitations concernées ?

Toutes celles dont une partie au moins des terres est située en zone vulnérable. Si c’est le cas, toutes les parcelles de la ferme devront faire l’objet d’un tel plan de fumure.


Notre conseillère Laure Plazis peut vous accompagner dans la réalisation de ces documents.
Le rendez-vous avec notre conseillère vous permettra de disposer de documents conformes, d’un conseil agronomique tout en vérifiant la cohérence des épandages avec les différentes réglementations (Directive Nitrates, installations classées,…) auxquelles vous êtes soumis.

&nbs

Contactez dès à présent Laure Plazis au 04 74 45 47 17 ou laure.plazis@remove-this.ain.chambagri.fr