Vous êtes ici : Accueil > Elevage > Autonomie alimentaire : aide aux investissements

Autonomie alimentaire : aide aux investissements

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Vous êtes éléveurs de bovins, de caprins, d'équins, d'ovins, de porcins ou de volailles. La Région soutient vos investissements dans le cadre du dispositif "Autonomie alimentaire des élevages". Ces aides peuvent être mobilisées après avoir réalisé un diagnostic d'autonomie alimentaire.

Nos conseillers ont l'agrément nécessaire pour le réaliser, contactez-nous !
Les aides concernent :
Aide à l'évolution de l'assolement

RUMINANTS / MONOGASTRIQUES : L'objectif est de favoriser le développement ou l’amélioration des productions fourragères et/ou protéiques : aide à l’achat de semences. Subvention forfaitaire et plafonnée à 3 000 € par ferme. Montant minimum de dépense : 500 € HT.

Aide pour l'aménagement des prairies 

L'objectif est d'obtenir une meilleure valorisation du pâturage : clôtures, acquisition nouvelle d’abreuvoirs, aménagement de chemins... Plafond d’investissement de 10 000 € HT, transparence GAEC et un taux de subvention de 40 %.

Investissements individuels

Concerne les équipements fixes (ou destinés à demeurer dans les bâtiments) de fabrication d’aliments à la ferme : mélangeur, broyeur, aplatisseur, ainsi que les dispositifs de distribution y afférents ; les équipements de séchage en grange (en vrac). Plafond d’investissement de 50 000 € HT.

Aide aux investissements collectifs CUMA

Il est nécessaire qu'au moins deux des adhérents éleveurs doivent avoir engagé une démarche pour améliorer l'autonomie alimentaire de leur élevage. Ils doivent avoir réalisé un diagnostic individuel d'exploitation et le projet d'investissement doit s'inscrire dans les préconisations formalisées à l'issue de ce dernier.


Contact(s)

Marie RUS
Conseillère d'entreprise
06 69 46 83 76
marie.rus@remove-this.ain.chambagri.fr

Concerne les élevages...

Plus d'infos :

A partir du 1er juin 2021, seules les demandes déposées en ligne sur le logiciel PDA pour le dispositif  Autonomie  Alimentaire « Investir pour mes pâturages »  et « diversifier l’assolement »  seront traités par les services de la Région.

Avant toute demande d'aides, vous devez réaliser un diagnostic d'autonomie alimentaire.

La Chambre d'agriculture à l'agrément nécessaire pour réaliser ce diagnostic et peut également vous accompagner dans le montage de vos dossiers.