Vous êtes ici : Accueil > Elevage > Volailles > Influenza aviaire

Influenza aviaire

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Actualités

Aucune actualité disponible.

Qu’est-ce que l’Influenza Aviaire ?

L’influenza aviaire est une maladie animale très contagieuse causée par des virus influenza de type A, qui peut toucher de très nombreuses espèces d’oiseaux sauvages, de compagnie et à ceux dans les parcs zoologiques.

On distingue deux catégories de virus selon leurs caractéristiques de virulence pour les oiseaux :

  • Les virus faiblement pathogènes (IAFP)
  • Les virus hautement pathogènes (IAHP), ces derniers appartenant tous aux sous-types H5 ou H7.

Sous sa forme hautement pathogène, la maladie se propage très rapidement chez les oiseaux et peut entraîner des conséquences importantes tant dans les élevages que pour la faune sauvage. Elle peut provoquer une mortalité très élevée chez certaines espèces.

Plus d’informations sur www.anses.fr

Rappel : La consommation de viande, foie-gras et œufs et plus généralement tout produit alimentaire à base de volailles, ne présente aucun risque pour l’Homme.

Les niveaux de risques

Le niveau de risque épizootique de l’Influenza Aviaire Hautement Pathogène (IAHP) est défini par arrêté du ministre chargé de l'agriculture.

Le risque épizootique auquel sont exposés les volailles et autres oiseaux captifs en cas d'infection des oiseaux sauvages par un virus de l'IAHP est classé en trois catégories : négligeable, modéré et élevé.
Ce classement par catégories est établi en fonction des critères suivant :

  • le nombre de cas d'IAHP dans l'avifaune sauvage et leur répartition dans le temps et dans l'espace ;
  • le regroupement des cas notamment à l'intérieur du territoire national et dans les couloirs migratoires des oiseaux sauvages arrivant ou transitant en France ;
  • la distance du territoire national par rapport aux cas dans les pays voisins.
 

Les différentes zones réglementées

ZRP = Zone à risque particulier

Zone dans laquelle les conditions naturelles augmentent le risque de contamination des élevages par la faune sauvage. Elle peut être située au niveau d’un couloir de migration des oiseaux sauvages ou correspondre à une zone humide où les oiseaux aiment se reposer (Large zone Dombes).

Délimitation ZRP de l’Ain et des départements limitrophes :

ZCT = zone de contrôle temporaire

Zone définie lorsqu’un cas d'influenza aviaire hautement pathogène est détecté dans la faune sauvage, pour une période déterminée.

ZRT = zone réglementée temporaire

Zone définie à la suite d’une suspicion d’un foyer d’influenza aviaire hautement pathogène en élevage.

ZRD = Zone à risque de diffusion

Zones à forte densité d'élevage. En ZRD, en risque modéré, les exploitations de palmipèdes et/ou de volailles doivent respecter des mesures particulières. (Non concerné sur le département de l’Ain.)

Lorsqu’un cas est confirmé sur une exploitation, un arrêté préfectoral portant déclaration d’infection (APPDI) abroge l’arrêté de mise sous surveillance pour le site concerné.

Un arrêté préfectoral définissant de nouvelles zones réglementées est également pris :

  • Une zone de protection (ZP) est définie dans un rayon minimal de 3 km autour du foyer.
  • Une zone de surveillance (ZS) est définie dans un rayon minimal de 10 km du foyer.
  • Depuis le 10 octobre 2022, il y a également la possibilité de créer une zone réglementée supplémentaire (ZRS) de 20 km autour du foyer.

 

La zone réglementée définie ne pourra être levée que 30 jours après l’abattage des animaux contaminés et à la fin des opérations de nettoyage et désinfection du (dernier) foyer de la zone. En fonction de l’évolution de la situation, des évaluations seront également réalisées afin d’envisager des levées de zones.


Les différentes mesures à appliquer en fonction de la zone à risque

En zone à risque particulier ZRP, les mesures suivantes s’appliquent :

  • Mise à l’abri des volailles ;
  • Interdiction de rassemblement d’oiseaux (pour des concours par exemple) ;
  • Interdiction de faire participer des oiseaux originaires de ZRP à des rassemblements organisés dans le reste du territoire ;
  • Autorisations limitées des transports et d’introduction dans le milieu naturel de gibiers à plumes et de l’utilisation d’appelants ;
  • Interdiction des compétitions de pigeons voyageurs ;
Résumé des conditions de mise à l’abri des animaux :

 

CONDITIONS DE MISE A L’ABRI DES VOLAILLES : LOGIGRAMMES DE DECISION

Qu’est-ce qu’un parcours réduit ?

Il s’agit d’un parcours dont la surface initiale a été réduite par l’installation d’une clôture (grillagée ou clôture filet par exemple) permettant d’éviter la divagation des volailles hors de cette surface. Ce parcours peut ou non être protégé par un filet.

La surface du parcours réduit est déterminée par :

  • Une distance maximale de 30m entre la limite du parcours réduit et du bâtiment

ou

  • Une surface de parcours de 0.5m 2 au maximum par volailles

Le parcours ne doit pas présenter de zone inondées, plan d’eau ou mares. La conformation du parcours réduit doit permettre dans la mesure du possible, de respecter une distance minimale de 500m des plans d’eau ou cours d’eau.

(IT du 7/04/23)

Lorsqu'un cas est détecté en faune sauvage...
Lorsqu’il y a une suspicion de cas en élevage...
Lorsqu’un cas hautement pathogène d’influenza est avéré en élevage :

Références IT-2021 Mesures applicable si confirmation d’un foyer

  • Dans la zone de protection ZP (3 km autour du foyer) les règles suivantes s'appliquent...
  • Dans la zone de surveillance ZS (10 km autour du foyer) les règles suivantes s'appliquent...
  • En zone réglementée supplémentaire ZRS (20 km du foyer), les règles suivantes s’appliquent...
 

Biosécurité

Depuis le 1er juillet 2017, un plan de biosécurité est entré en vigueur dans le but de lutter contre l’Influenza Aviaire. Une formation à l’application des mesures de biosécurité est obligatoire pour tout détenteur de volailles.
Chaque détenteur d’oiseau est responsable de la mise en application du plan de biosécurité qu'il a défini et qui contient a minima les éléments ci-dessous :
  • Le plan de circulation incluant la délimitation de la zone publique et du site d'exploitation et des aires de stationnement et de lavage et les sens de circulation.
  • La liste tenue à jour des personnes indispensables au fonctionnement des unités de production ou de détention d'oiseaux sauvages captifs, en précisant leurs fonctions.
  • Le plan de gestion des flux dans l'espace et/ ou dans le temps (circuits entrants et sortants des animaux, du matériel, des intrants, des produits et des sous-produits animaux).
  • Le plan de nettoyages-désinfections et de vides sanitaires, par unité de production (comprenant les protocoles et les enregistrements).
  • Le plan de gestion des sous-produits animaux.
  • Le plan de lutte contre les nuisibles.
  • Le plan de protection vis-à-vis de l'avifaune sauvage.
  • Le plan de formation du détenteur et du personnel aux bonnes pratiques d'hygiène (attestations de suivi).
  • La traçabilité des interventions des équipes de personnels temporaires (nom et coordonnées de l'entreprise, date et objet de l'intervention ; bons de livraison et d'enlèvements).
  • La traçabilité des bandes par unité de production (déclarations de mise en place, enregistrements de l'origine et de la destination).
  • La traçabilité des autocontrôles (nature et fréquence) sur la mise en œuvre du plan de biosécurité.
  • Les risques liés à la détention de volailles non commerciales ou d'oiseaux sauvages captifs.

 

Des fiches sur la biosécurité réalisée par l’ITAVI sont disponibles à l’adresse suivante :

https://www.itavi.asso.fr/page/la-biosecurite


Gestion du foyer au niveau de l’élevage

  • La DDecPP prévient l’éleveur et le vétérinaire sanitaire
  • Mise à mort de toutes les volailles et oiseaux captifs & destruction des cadavres de l'exploitation
  • Destruction de tous les œufs de l'exploitation
  • Destruction ou assainissement des aliments, fumiers, litière et autres produits pouvant être contaminés
  • Enquête épidémiologique
  • 2 opérations de nettoyage & désinfection des bâtiments, véhicules et sous-produits animaux
  • Repeuplement a minima 21 jours après achèvement des opérations de nettoyage et de désinfection
  • Surveillance des oiseaux réintroduit pendant 21 jours


Les arrêtés en vigueur

Arrêté du 29 septembre 2021 relatif aux mesures de biosécurité applicables par les opérateurs et les professionnels liés aux animaux dans les établissements détenant des volailles ou des oiseaux captifs dans le cadre de la prévention des maladies animales transmissibles aux animaux ou aux êtres humains

Arrêté du 29 septembre 2021 définissant les zones à risque de diffusion du virus de l’influenza aviaire

Instruction technique DGAL/SDSPA/2018-549 du 24/07/2018 : Modalités d'application des mesures de biosécurité dans les exploitations de volailles ainsi que les contrôles de leur bonne application.

Instruction technique DGAL/SDSBEA/2021-786 du du 22/10/2021 : Biosécurité - Conditions d’application aux élevages de gibier à plumes des mesures prévues par l’arrêté du 29 septembre 2021

Instruction technique DGAL/SDSBEA/2021-865 du 18/11/2021 : Biosécurité - Conditions de mise à l'abri de volailles en élevage commercial

Instruction technique DGAL/SDPAL/2021-148 du 25/02/2021 : Influenza aviaire – Mesures applicables à la suite de la confirmation d’un foyer IAHP dans un établissement

Instruction technique DGAL/SDSBEA/2022 2022-851 du 21/ 11/2022 - Rectificatif du 26 /12/2022 : Influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) – Mesures de gestion à appliquer compte tenu de la situation sanitaire en novembre 2022.

Arrêté du 25 septembre 2023 relatif aux mesures de surveillance, de prévention, de lutte et de vaccination contre l'influenza aviaire hautement pathogène (IAHP)

Arrêté du 4 décembre 2023 qualifiant le niveau de risque en matière d’influenza aviaire hautement pathogène

Arrêté du 14 mars 2024 qualifiant le niveau de risque en matière d’influenza aviaire hautement pathogène


Contacts utiles :

Chambre d’agriculture de l’Ain

DDPP départementale

AFIVOL - Interprofession

04 72 72 49 47

Lien site ITAVI :

https://www.itavi.asso.fr/

Lien site du Ministère de l’agriculture

https://agriculture.gouv.fr/influenza-aviaire-la-situation-en-france